Président
Bernard REVOL tél.: +41 79 448 26 50

Adresse et téléphone pour adhésion ou renseignements

  • Ecole primaire française de Genève
  • 3, Ch. des Vergers
  • 1208 Genève
  • Tél.:  +41 22 735 60 20
  • courriel: gestion.epfg@bluewin.ch
L’école primaire française de Genève fait partie des 494 écoles françaises implantées dans plus de 130 pays dans le monde.
Nous appartenons à l’AEFE Agence pour l’enseignement du français à l’étranger avec un statut particulier puisque l’école est aussi rattachée à l’académie de Haute-Savoie.
Le bâtiment dans lequel l’école se trouve a été construit il y a un peu plus de 50 ans par un architecte élève de Le Corbusier ce qui fait l’école est inscrite au registre des sites classés de la ville de Genève.
Le bâtiment appartient à la fondation DIEP qui en a confié la gestion à notre Association.Nous somme 4 personnes pour assurer la gestion administrative, logistique et financière. La partie pédagogique étant sous l’entière responsabilité du Directeur.

La composition du bureau est la suivante:

  • Madame Marie-Christine Ugo, Vice-présidente,  gère les débiteurs et la partie secrétariat,
  • Monsieur Jean-Marius Mouton gère les fournisseurs et l’économat,
  • Monsieur Christian Thévenaz a la responsabilité des locaux,
  • Monsieur Alexandre Balit, membre du comité
  • Monsieur Bernard Revol préside l’association.

Comme toutes les écoles françaises nous participons au programme des bourses scolaires. Celles-ci sont gérées par le Consulat Général de France. Ces bourses sont malgré tout difficiles à obtenir compte tenu du faible montant de l’écolage. Vous pouvez avoir des informations soit par l’intermédiaire du Consulat Général soit directement par nous. Pour nous joindre, notre adresse est la suivante : gestion.epfg@bluewin.ch

Nous sommes à la disposition des familles qui souhaiteraient nous rencontrer pour des problèmes administratifs.

Nous sommes bien sûr en étroite liaison avec le comité des parents d’élèves et pour les parties plus officielles avec nos autorités diplomatiques et consulaires françaises ainsi que les autorités suisses de la ville et du canton.